Innovation

I WHEEL SHARE

I WHEEL SHARE

Innovation - I WHEEL SHARE
UNE APPLICATION MOBILE PERMETTANT LE PARTAGE D’EXPÉRIENCES

Une nouvelle application vient de voir le jour sous un subtil jeu de mot anglais : I wheel Share se traduisant par « Je partagerai » mais « Will » étant remplacé par « Wheel share » (fauteuil roulant). Cette application propose aux utilisateurs en situation de handicap, ou non, de partager leurs expériences que celles-ci soient positives ou négatives. Cette application cherche à offrir aux utilisateurs la possibilité de s’exprimer sur des lieux visités grâce notamment à la géolocalisation. L’interface est très simple à s’approprier et à utiliser, il suffit d’autoriser la géolocalisation et de laisser ses commentaires sur ce réseau.

Une sœur et un frère sont à l’origine de ce projet : Audrey et Lucas. Audrey est une jeune femme dynamique et créative, graphiste de formation, qui a travaillé dans un laboratoire de recherche portant sur l’identité numérique. Lucas, lui, est un jeune homme sportif et fonceur qui croque la vie à pleine envie. Il y a trois ans, après un accident de moto, Lucas est devenu paraplégique. C’est de ce douloureux événement que va naitre cette application de partage d’expérience.

« Lorsque mon frère a quitté son centre de rééducation, on sortait souvent ensemble et je pouvais constater qu’il rencontrait beaucoup d’obstacles. Il m’arrivait même d’être choquée lorsqu’il me racontait ses péripéties et les galères qu’il rencontrait au quotidien. J’ai donc commencé à m’intéresser à cette problématique de l’accessibilité et je me suis très vite aperçue, en fouillant sur la toile, que mon frère était loin d’être un cas isolé. Nous avons donc imaginé une plateforme de partage où l’on pourrait réunir tous les retours d’expérience, les témoignages et, ainsi, pouvoir prévenir, avertir, informer, faire prendre conscience. C’est comme cela qu’est née I Wheel Share ! » explique Audrey.

L’objectif de ce binôme fraternel est de créer un réseau social, à grande échelle, d’entraide et permettre aux utilisateurs de ce réseau d’éviter un effet de surprise qui peut souvent, lorsqu’on est en situation de handicap, être négatif. Par exemple, lorsque l’on est en situation de handicap la spontanéité des déplacements est très rare, tout doit être savamment organisé et planifié pour éviter la déconvenue. Par le biais de cette application collaborative les personnes peuvent instantanément mettre sur le réseau les obstacles rencontrés, que ceux-ci soient structurels ou même relationnels, et permettre aux autres d’en être informés et de choisir ou non cet endroit. Cette application facilite donc, grâce à la géolocalisation et l’information en temps réel, le choix des déplacements.

« ... IL M’ARRIVAIT MÊME D’ÊTRE CHOQUÉE LORSQU’IL ME RACONTAIT SES PÉRIPÉTIES ET LES GALÈRES QU’IL RENCONTRAIT AU QUOTIDIEN »

« Pour nous l’accessibilité n’est pas une question de notation, c’est pourquoi nous n’avons pas mis un système de notes à attribuer aux lieux. L’accessibilité est quelque chose de ressenti, c’est pourquoi nous avons fait le choix que la personne s’exprime sur son expérience vécue. Il faut savoir que tous les lieux sont cartographiés même l’espace public. Si, par exemple, il y a un problème d’espace de passage sur un trottoir parce qu’un restaurateur a étalé sa terrasse, cela peut être signalé. Nous espérons par la suite que ce genre de problématique sera vu par les services concernés et que, derrière, il y aura une réponse... »

Cette application a vraiment tout pour plaire et, au plus grand nombre puisqu’elle même est accessible à tous, même aux personnes non voyantes qui peuvent l’utiliser grâce à la synthèse vocale de leurs téléphones. Seul petit bémol l’application n’est pour le moment disponible que sur le système d’exploitation IOS d’Apple, mais réjouissez-vous vite car elle sera bientôt disponible sur Android.


http://www.iwheelshare.com/